Les nouveaux actes pour la médecine générale

Nous pourrons coder de nouveaux actes le 1er  novembre 2017.
Ces actes, qualifiés dans la convention médicale 2016, d’actes complexes ou très complexes, reconnaissent pour la première fois la diversité de notre métier, et valorisent la complexité de certaines situations.

La création de ces actes participe à la reconnaissance de notre spécialité, et, associée aux autres mesures conventionnelles, permet de commencer à compenser le différentiel de rémunération avec la moyenne des spécialités médicales.

 Mis bout à bout, ce sont en effet, pas moins de 16 000 € de chiffre d’affaires en plus par médecin généraliste, en année pleine, qui ont ainsi été obtenus par MG France.

Quels sont ces actes ?  

* Attention : cotations MUT et MRT, c'est à partir du 1er janvier seulement.

 

La visite longue

 

Conditions pour coter la VL :

• Être le médecin traitant du patient

• Si possible en présence des aidants habituels
• Concerne les patients en ALD pour une pathologie neurodégénérative (Alzheimer, Parkinson, SEP, maladies neuro-dégénératives y compris chez l’enfant, etc.)


Contenu :
Au cours de cette consultation, le médecin traitant réalise une évaluation de l’état du patient, évalue la situation sociale et familiale, formalise la coordination, informe le patient et les aidants sur les structures d’accueil, et inscrit les conclusions de la visite dans le dossier.

En pratique :

• Cotation = VL (60€)+MD(10€)
• Peut se coter 3 fois par an
• Cotable en EHPAD
• Non cumulable avec la MPC ou la MCG

>>>>>   plus d'info ICI


 

Consultation de contraception et de prévention (CCP)

Conditions pour coter la CCP :
• Concerne les jeunes filles de 15 à 18 ans
• Cotable par les médecins généralistes, les gynécologues ou les pédiatres

Contenu :
• Lors de cette consultation, le médecin informe la patiente sur les méthodes contraceptives et les IST.

En pratique :
• Cotation= CCP=46€
• Prise en charge à 100%, donc en tiers payant intégral
• Possibilité d’anonymisation de la consultation en utilisant un NIR anonyme
• Cotable une seule fois par patiente
• Non cumulable avec la MPC ou la MCG

>>> Plus d'info ici sur le CCP

 


Consultation de suivi de l'obésité (CSO)

Conditions pour coter la CSO :
• Être le médecin traitant du patient
• Concerne les enfants de 3 à 12 ans en risque avéré d’obésité (suivi de la courbe d’IMC)


Contenu :
• Lors de la consultation, le médecin procède à un entretien de l’enfant et de sa famille, recherche des signes d’autres pathologies, de comorbidité ou de souffrance psychologique, explique le diagnostic et la prise en charge et reporte les résultats de la consultation dans le dossier médical.


En pratique :
• Cotation= CSO= 46€ (Attention : le code à transmettre à l’assurance maladie est CCX)
• Réalisée par le médecin traitant (MG ou pédiatre)
• Cotable 2 fois par an
• Non cumulable avec MEG (ou autres majorations pédiatriques), MCG, MPC ou autres consultations complexes (CCP par exemple)
• À tarif opposable (pas de dépassement)
• Se note CSO dans le dossier, mais le code à transmettre (électronique ou papier) à la sécurité sociale est CCX par souci d’anonymisation.

 

Majoration d'information et stratégie thérapeutique (MIS)

Conditions pour coter la MIS :
• La consultation initiale d’information et d’organisation de la prise en charge d’un patient intervient après une consultation d’annonce pour une pathologie grave (cancer, pathologie neurologique évolutive, etc.)


Contenu :
• A l’issue de la consultation, les orientations thérapeutiques sont inscrites dans le dossier. Cela peut être le temps de la rédaction du protocole de soins. Si la consultation n’est pas réalisée par le médecin traitant, celui-ci doit être informé.


En pratique :
• Cotation= G (25€)+MIS (30€)=55€ (Attention : le code à transmettre à l’assurance maladie est MTX)
• Cotable par tout médecin en S1 ou OPTAM
• Pas de cumul avec les autres codes de consultations complexes ou très complexes (CCX et MTX)
• Se note MIS dans le dossier, mais le code à transmettre (électronique ou papier) à la sécurité sociale est MTX par souci d’anonymisation.
 


Majoration de prise en charge d'un patient HIV (PIV)

Conditions pour coter la PIV :
• La consultation initiale d’information et d’organisation de la prise en charge d’un patient intervient après une consultation d’annonce pour une infection par le virus de l’immunodéficience humaine.


Contenu :
• A l’issue de la consultation, les orientations thérapeutiques sont inscrites dans le dossier. Cela peut être le temps de la rédaction du protocole de soins. Si la consultation n’est pas réalisée par le médecin traitant, celui-ci doit être informé.


En pratique :
• Cotation= G (25€)+PIV (30€)=55€ (Attention : le code à transmettre à l’assurance maladie est MTX)
• Cotable par tout médecin en S1 ou OPTAM
• Pas de cumul avec les autres codes de consultations complexes ou très complexes (CCX et MTX)
• Se note PIV dans le dossier, mais le code à transmettre (électronique ou papier) à la sécurité sociale est MTX par souci d’anonymisation.

 

    Retour Accueil
Contact
©2015 Syndicat MG France Rhône Alpes